Skip to content

Titre Olympique Martin Fourcade

Le biath­lète fran­çais a mar­qué son sport et, plus glo­ba­le­ment, le sport fran­çais de son empreinte. En plus de ses sept gros globes de cris­tal, il a décro­ché cinq titres olym­piques et onze titres de cham­pion du monde. Alors que les courses se dérou­laient déjà à huis clos en Finlande, les relais mixtes pré­vus dimanche 15 mars ont été annu­lés, de même que la der­nière étape du cir­cuit à Oslo, en Norvège, qui devait avoir lieu du 20 au 22 mars. Martin Fourcade peut rac­cro­cher les skis et la cara­bine très fier de ce qu’il a accom­pli durant ses qua­torze années de car­rière. Le biath­lète de 31 ans a en effet bou­clé la boucle de la meilleure des façons, sur un suc­cès, son 83e en Coupe du monde, lors de l’épreuve de la pour­suite de Kontiolahti, en Finlande, ce samedi 14 mars.

Cette médaille d’or confirme la nouvelle dimension prise par Jacquelin cette saison. Avant de débarquer à Anterselva, il avait ainsi signé les trois premiers podiums de sa carrière. Il égale le record de médailles d’or sur le plan individuel du Norvégien Ole-Einar Bjoerndalen. Le Français Martin Fourcade a remporté mercredi 19 février à Anterselva un 11e titre mondial aux Mondiaux de biathlon. Le Catalan avait terminé deuxième de la mass start aux JO de Vancouver, en 2010, derrière le Russe Evgeny Ustyugov, qui fait l’objet d’une procédure disciplinaire pour dopage. Tout semblait devoir se jouer au dernier tir debout entre les trois hommes, où Lesser commettait deux fautes et laissait s’expliquer Fourcade et Schempp, une balle dehors chacun.

Malade, gêné depuis la veille et couvant ce qui ressemble à un début de sinusite, Fourcade a malgré tout livré une prestation grandiose. « Je n’ai pas dormi de la nuit parce que j’étais malade », a reconnu Martin Fourcade. À la faute dès son premier passage au pas de tir, le double champion olympique a lancé les grandes manoeuvres juste après la mi-course. Relégué dans le ventre mou du classement, alors que Svendsen et le Tchèque Ondrej Moravec continuaient leur sans-faute, le Français a compté jusqu’à 39 secondes de retard. Une boucle de 3,3 km plus tard, il n’en comptait plus qu’une douzaine. Le biathlète de 25 ans ne cache pas privilégier des ambitions individuelles même s’il estime que le relais français qui sera aligné dans l’épreuve par équipes sera sans doute « le plus fort de l’histoire du biathlon français avec quatre mecs capables chacun de gagner une épreuve de Coupe du monde ».

  • La cérémonie d’ouverture elle-même a lieu l’avant-veille de ma première course et non pas la veille comme à Sotchi.
  • COMPTE-RENDU – Martin Fourcade offre à la France son premier titre à Sotchi en devenant Champion olympique de poursuite en biathlon.
  • Mais un sixième titre – sur tapis vert – celui-ci l’attend peut-être.

Partie 19e et finalement 3e de la poursuite, Anaïs Bescond est devenue la médaillée olympique ayant remonté le plus de places dans la discpiline depuis qu’elle est intégrée au programme olympique . Le précédent retour record était l’oeuvre de l’Allemande Martina Beck, qui avait décroché l’argent, en 2006, en revenant de la 17e place au départ. L’IBU avait ouvert une première enquête contre Ustyugov et trois autres biathlètes russes en novembre 2018 sur la base des analyses des données du laboratoire de Moscou , au cœur du système de dopage institutionnel ayant régné en Russie entre 2011 et 2015. Découvrir les offres multicomptes Pourquoi voyez-vous ce message ? Parce qu’une autre personne est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. Dingue de sports, je me suis naturellement orienté vers le journalisme sportif.

Zoom Sur Le Salaire De Martin Fourcade

Avec cette médaille,le tout juste retraité françaisemporteraot donc son 6e titre olympique, lui qui est déjà recordman en France. Toutefois, l’ancien biathlète russe pourrait encore faire appel de sa sanction. Une nouvelle distinction pour celui dont les trois titres à PyeongChang en 2018 lui avaient déjà permis de devenir l’athlète français le plus titré aux JO. [newline]Une sanction, dont le biathlète peut encore faire appel, qui annulerait tous les résultats de Ustyugov durant cette période, à savoir un titre olympique de la mass start à Vancouver , une médaille de bronze en relais lors de ce même rendez-vous et la médaille d’or du relais à Sotchi en 2014. En conséquence, le Français pourrait récupérer le titre de la mass start en 2010, course où il avait terminé deuxième, le Slovaque Pavol Hurajt complétant le podium. Le Français, qui a remporté sept fois le classement général de la Coupe du monde, un record, a pris sa retraite sportive en mars dernier.

Pour la deuxième fois en quinze jours, Martin Fourcade a grimpé le port de Pailhères à vélo ce lundi 16 août. Accompagné de deux coureurs professionnels de VTT, Damien Oton et Victor Koreztky, le quintuple champion olympique de biathlon a indiqué avoir passé une « une bien belle matinée » sur l’un de ses cols préférés. L’annulation de tous les résultats du biathlète russe Evgeny Ustyugov entre 2010 et 2014 pour dopage devrait transformer en Or la médaille d’Argent de Martin Fourcade au J.O. Avec cinq médailles d’or, Martin Fourcade est déjà le Français le plus titré des JO.

François Joyeux

Le biathlète Martin Fourcade, retraité depuis mars, était déjà le sportif français le plus titré aux Jeux olympiques. Avec la nouvelle condamnation pour dopage du Russe Evgeny Ustyugov, il devrait encore embellir son palmarès d’une 6e médaille d’or. Evgeny Ustyugov a en effet été condamné par la chambre antidopage du Tribunal arbitral du sport suite à l’analyse de son passeport biologique, comme l’a annoncé mardi la fédération internationale de biathlon , qui a annulé tous ses résultats obtenus entre 2010 et 2014. Un dernier obstacle avant un potentiel nouveau titre olympique pour Martin Fourcade. Cinq fois champion olympique depuis le début de sa carrière, Martin Fourcade pourrait récupérer prochainement une sixième médaille d’or. L’IBU a même précisé que le cas d’Ustyugov serait « traité par un tribunal indépendant ».

« Je n’ai pas à être déçu, j’ai donné 100 %. Quelque chose ne voulait pas que je sois trois fois champion olympique, ce n’est ni la météo ni les balles qui l’ont fait, mais finalement, c’est Emil », a commenté le Français. « Je me suis battu comme un lion sur le dernier tour, j’ai donné plus que ce que j’avais. »

Un record olympique qui risque de devenir encore plus difficile à battre. Le Français Martin Fourcade, deuxième de la mass start des Jeux de Vancouver en 2010 derrière Ustyugov, pourrait ainsi récupérer un sixième titre olympique.