Skip to content

Port Du Masque Strasbourg

Merci aux 21 Strasbourgeois et habitants des communes concernées de continuer de porter ce combat. Contrairement au post de Mme Geiler Legros, je ne pense pas être otage de personnes qui défendent aussi la question des libertés individuelles. Cette instance a été placée sous l’autorité de Jules Hoffmann, biologiste de renommée internationale, prix Nobel de médecine et de physiologie 2011 et membre de l’Académie des Sciences. Pour ce groupe pluridisciplinaire de spécialistes et de personnalités qualifiée, le port du masque constitue en effet une réponse complémentaire aux mesures barrières dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties.

  • Le préfet du Bas-Rhin aurait dû prévoir des exclusions selon le risque réel de contamination.
  • Alors que le Conseil d’État a entériné dimanche, en grande partie, l’arrêté obligeant au port du masque en particulier à Strasbourg, les autorités administratives et sanitaires s’exprimaient sur les suites à donner, ce lundi.
  • Il s’agit du troisième arrêté de la préfète du Bas-Rhin concernant le port du masque généralisé à Strasbourg.

Le tribunal administratif de Strasbourg a de nouveau retoqué lundi un arrêté préfectoral imposant le port du masque généralisé dans la capitale alsacienne, une semaine après son entrée en vigueur. Il s’agit du troisième arrêté de la préfète du Bas-Rhin concernant le port du masque généralisé à Strasbourg. Le premier avait également été retoqué début septembre, le tribunal lui demandant déjà d’exclure les lieux et « les périodes horaires » non caractérisées « par une forte densité de population ». La justice administrative, qui avait déjà annulé un premier arrêté similaire au début du mois, estime que ce nouvel arrêté porte « une atteinte grave et manifestement illégale » au « droit de chacun au respect de la liberté personnelle ». Le retour du port obligatoire du masque en extérieur a déjà été décidé par d’autres maires ou préfets.

Strasbourg : Le Port Du Masque Généralisé De Nouveau Retoqué Par Le Tribunal Administratif

Le texte, partiellement retoqué par le tribunal administratif, a été finalement validé en grande partie par le Conseil d’Etat dimanche. Les règles concernant le port du masque à Strasbourg avaient été assouplies à Strasbourg le 17 juin 2021. La propagation du coronavirus s’accélère à nouveau à Strasbourg et dans l’Eurométropole. Pour enrayer cette dégradation de la situation, la préfecture du Bas-Rhin a renforcé certaines restrictions sanitaires.

Assurément les intérêts financiers l’emportent sur la santé des Français, et les masque n’y changeront rien. Une décision qui a par ailleurs troublé tous les élus du conseil de l’Eurométropole, notamment par le côté brusque de la décision. Pia Imbs a néanmoins annoncé vouloir de la « nuance » dans l’arrêté lui-même, probablement pour se concentrer sur les zones les plus denses, quartiers et communes, et donc les plus à risques. Pris juste avant l’expiration de ce délai, le nouvel arrêté exclut donc quatre zones situées le long du Rhin à savoir deux zones forestières, le port ainsi qu’une réserve naturelle. Mais il maintient l’obligation pour tous les autres quartiers de Strasbourg. Merci aux 21 Strasbouregeois et habitants des communes concernées de continuer de porter ce combat. Contrairement au post de Mme Geiler Legros, je ne pense pas être otage de personne qui défendent aussi la question des libertés individuelles.

Il est en effet toujours de rigueur “dans les situations de regroupements de personnes”. Selon le gouvernement, cela concerne les “lieux rassemblant un grand nombre de personnes”, les “files d’attente”, les “marchés” ou encore les “tribunes de stade”. L’arrêté actuel, en vigueur depuis le 7 septembre, devra être modifié «au plus tard le 18 septembre à 12 heures». Déjà fin mai, alors que l’ancien maire PS, Roland Ries, avait pris un arrêté municipal imposant le masque dans la Grande Île, une dizaine d’élus et militants d’EE-LV avaient appelé à «ne pas confondre prévention et répression».

France

Mulhouse pourrait simplement restreindre l’obligation à son seul centre ville. J’ai fait aujourd’hui deux heures de marche rapide dans le secteur de Montolivet à Marseille, en face du siège du conseil général, entre 11h et 13h. J’ai croisé quelques dizaines de personnes et tout le monde respecte la distanciation sociale. D’ailleurs, à peine une personne sur trois porte le masque avec la chaleur.

Mais depuis quelques semaines, certaines préfectures – pour la plupart situées près des littoraux atlantique et méditerranéen – ont remis en place des mesures sanitaires restrictives, comme le port du masque élargi à l’extérieur. Selon le communiqué de la préfecture du Bas-Rhin, cet arrêté sera mis en application dès samedi matin à 8h, jusqu’au 30 septembre au moins. Le tout évidemment dans l’objectif de casser la transmission virale le plus possible, pour une rentrée moins stressante, surtout dans les communes les plus densément peuplées. Depuis une semaine, il y a 56 nouveaux cas de Covid-19 dans l’eurométropole», s’est justifiée fermement la préfète, vendredi.

Le Port Du Masque Généralisé À Strasbourg De Nouveau Retoqué Par La Justice

Pour les villes de Illkirch-Graffenstaden, Lingolsheim, Ostwald, Hoenheim, Haguenau, Sélestat, Bischwiller, Obernai, Saverne et Erstein, le port du masque ne sera obligatoire qu’à proximité des lieux propices aux rassemblements et dans les centre-villes. Néanmoins, dans le temps que vous avez mis à commenter, et moi à vous répondre, la préfecture a finalement communiqué sur le sujet. Le titre de l’article des DNA, votre source, a d’ailleurs également changé entre temps, ce qui est normal dans le traitement d’une information, qui change au fur et à mesure du temps des décisions politiques.

C’est un nouveau coup dur dont la préfecture se serait bien passée. Le tribunal administratif de Strasbourg a de nouveau retoqué, ce lundi 14 septembre, un arrêté préfectoral imposant le port du masque généralisé dans la capitale alsacienne, une semaine après son entrée en vigueur.