Skip to content

Davide Magnini

Le silence des lieux a laissé place depuis plusieurs dizaines de minutes à l’excitation caractéristique des départs de course. Dans 10 minutes sera donné le départ de l’Olla de Nuria, une course technique avec plus de 70 % de passages à plus de mètres d’altitude. Une première épreuve qui a placé la barre très haut pour le reste de la saison avec un plateau de haut niveau au départ et une intensité de course exceptionnelle à plus de mètres d’altitude. Rappelons également qu’elle est une nation très performante en athlétisme avec de nombreuses médailles aux récents championnats d’Europe en salle, et 2 titres. Mais comme en France, les formations fédérales sont longues à se mettre en place, et des structures privées ont pris le relais pour encadrer au mieux l’élite des pratiquants.

  • Malgré tous ces efforts d’encadrement, la Belgique ne peut espérer mieux qu’un top 50 lors des grands rendez-vous de trail.
  • Du col, les coureurs descendaient vers le téléski de Regnoux, de l’autre côté de la station, avant d’y remonter pour un deuxième passage par une troisième et dernière montée à pied sur l’arête du Grand Rognoux (+ 400 m).
  • L’Italien a profité de cette année 2020 particulière pour s’attaquer à trois records, chez lui, en Italie.
  • Rémi Bonnet aussi est satisfait de cette première course, même s’il aurait aimé poursuivre le combat plus longtemps avec son copain de team.

Le jeune Davide, né dans un petit village au cœur des Alpes italiennes, dans la province du Trentin, brille depuis quelques années déjà au plus haut niveau mondial en ski-alpinisme et en trail running. Il est une véritable pépite, l’étoile montante des courses de montagne. C’est le vainqueur de la coupe du monde de ski alpiniste espoir Davide Magnini21 ans seulement qui s’impose en 3h47 13’pour son premier marathon. Il devance un autre Italien Nadir Maguet autre espoir du ski alpinisme italien, arrivé 7’ plus tard.

L’écart semble creusé, l’attente des poursuivants semble interminable, mais ‘’seulement’’ 1’10’’ plus tard, Didier Zago apparait, poursuivi par contre par Adrien Michaud qui revient dans le jeu. Chez les dames, la Roumaine fait une véritable démonstration, malgré que Céline soit très en forme. A l’arrivée, les élites étaient unanimes, le marathon du Mont-Blanc 2021 a été difficile de bout en bout chacun poussant sa propre limite dans les parties qu’il affectionne entrainant les autres à se dépasser toujours plus. La descente est plus prudente, mais la voici victorieuse de la Skyrhune avec un record amélioré de plus de 7 min, en 2h04’39 ! Elise Poncet à la 2de place en 2h12, quelques secondes après l’ancienne marque de Blandine.

Le Duo Étoilé : Une Course À 2 En Nocturne

Je l’aborde avec peut-être un peu trop d’envie, relançant à chaque fois que la pente devient un peu moins raide… mais en totale admiration devant ce panorama somptueux et bien dégagé qui s’étend tout autour de nous. Le départ a été retardé d’une demi-heure en raison de la pluie qui s’est abattue toute la nuit. « La course était très longue », a expliqué à l’AFP Boscacci, « content » d’avoir remporté la 35e édition de la Pierra Menta, dans un format très particulier.

A l’arrivée, les élites étaient unanimes, le Marathon du Mont-Blanc 2021 a été difficile de bout en bout, chacun poussant sa propre limite dans les parties qu’il affectionne entrainant les autres à se dépasser toujours plus. Une caractéristique importante de ces sports réside dans le fait qu’ils sont des sports individuels et durs, ce qui permet une position privilégiée avec la nature.

Chez les femmes, Alba De Silvestro et Giulia Murada ont raflé la mise, Axelle Gachet-Mollaret et Lorna Bonnel s’offrant un podium (troisièmes). La veille, dans une course verticale dominée par un duo suisse intouchable, Werner Marti et Rémi Bonnet , Magnini s’est octroyé la médaille de bronze. Le jeune Italien s’était révélé cet été comme l’un des meilleurs traileurs du monde sur la Golden Trail Series. Il a rappelé, ce week-end, qu’il était avant tout un skieur-alpiniste.

YouTube video

C’est bien entendu une course piège en raison de la multiplicité des bosses et des conditions atmosphériques souvent difficiles. Cette course a pris en 2020 une envergure internationale en intégrant le Golden Trail National Series, au même titre que le trail du Ventoux ou le marathon du Mont Blanc. Le team Salomon était présent en force avec un italien, Davide Magnini qui s’est imposé en 1h53 devant le local de l’épreuve, des Eclops d’Azun, Didier Zago. Chez les filles, en présence de Blandine l’Hirondel, pas de surprise, la championne du monde s’impose en 2h12’08 et pulvérise le record féminin la vidéo de son arrivée ici. La seconde, l’espagnole Oihana Kortazar Aranzeta pointe à plus de 13′, tandis que Nadège Servant (éclops d’Azun) complète le scratch féminin. Chez les femmes, c’est Alba de Silvestro qui remporte la compétition en 1h et 15 minutes.

Objectif Trail

Effectivement dès le début il a pris les choses en main et a effectué toute la course en tête, ne laissant aucune chance à ses adversaires. Il s’est même permis d’aller chercher le record de l’ascension en 1h15 détenu par Killian Jornet. Blandine L’Hirondel, athlète Hoka One One, actuelle Championne du Monde de trail que l’on attendait également sur le podium, finit à la 3ème place. Malgré une course poursuivie dans la douleur avec un problème de cheville récurrent qui lui a fait envisager l’abandon au 22ème km, elle signe un temps de 4h07mn31sec et une 32ème place au scratch.

Top Équipe

Lorsque les profils alternent beaucoup montées/descentes, je souffre pas mal. A l’inverse sur des courses courtes, inférieures à une heure par exemple, je me sens vraiment optimal. Mais cette perte musculaire très ciblée, après la saison de ski, alors que le foncier est au top, serait à travailler. Il n’y pas de morphologie « idéale » parfaite pour faire du trail, tout le monde peut s’y mettre en adaptant l’effort à ses conditions physiques de débutant et en respectant le principe de progressivité.