Skip to content

Comparatif Parapente en B

Elles n’ont pas besoin d’être renforcées, car elles ne sont pas soumises aux mêmes contraintes que les ailes de kite à boudin. Sur les caissons, c’est uniquement le bridage qui assure la tenue et la forme de l’aile.

  • Avec seulement 170 g pour la grande taille, le sirocco de Petzl est un casque ultra light qui répond à la norme EN pour l’alpinisme.
  • Les charges alaires au delà de 5,5 sont réservées aux pilotes de voltige de compétition.
  • La longueur des joncs a été étudiée pour limiter les risques de cravate.

Sur les voiles de kite à caisson type Race on a par exemple sur la Sonic de Flysurfer, 11.4m² donnant 9.4m² de surface projeté 14.6 donne 12.1 donc 80% de la voile sert à la traction. C’est d’ailleurs à cette époque (10 ans déjà) que la vidéo «Mirrors » sort sur youtube. On y voit une navigation irréelle sur un plan d’eau absolument lisse. C’était complètement dingue de voir ce que pouvait donner un caisson en vent marginal alors que le foil kite était encore balbutiant et élitiste.

Allongement ré-étudié pour cette surface, cône de suspentage court, finesse et rendement rendent accessible des plans de vol inaccessibles aux mini voiles de cette taille. L’ assortiment de tissus est différencié en fonction des contraintes du bord d’attaque, de l’extrados, de l’intrados, des cellules porteuses ou non pour optimiser le poids le la voilure. La Diamir 2 est parmi les plus légères de sa catégorie, 4.35 kg pour la taille M élévateurs sangle. Les tissus sélectionnés sont 100 % Porcher Sport pour la meilleure qualité disponible à ce jour. L’homologation d’une aile correspond à un certain nombre de manœuvres calibrées effectuées par un pilote test en air calme.

Voiles Parapente Supair Taska

Dans les ailes que Manu à fait venir j’en connaissais certaines, comme l’artik 4 par exemple, mais je me suis laissé tenté par d’autres. De plus, en fin de semaine Sylvain Piroche est venu nous rejoindre apportant avec lui aussi des jolis parapente dans son coffre.

Mais attention car si cette caractéristique est un avantage au sol lors des décos il faut rester vigilant en vol car la fermeture frontale surviendra certes plus tard mais avec une aile loin loin devant. Il faut donc être attentif et piloter activement la voile pour contrôler les abattées sans se faire surprendre. On est ici sur une véritable voile de progression qui nécessite de l’expérience de pilotage et pourquoi pas un SIV. Une fois en l’air, le pilote retrouvera le confort la glisse de la LEAF originale, avec une sensation légèrement plus feutrée grâce au tissu léger. Celui-ci apporte également à la voile une moindre inertie et un comportement encore plus adouci.

Bonus : 10 Principaux Sites Des Stations De Ski

Avec un nombre de cellules supérieures et allongement de 4,9 laWHIZZ 2est aussi légère que les double surface moins performantes et moins structurées et est aussi performante que des voiles plus structurées et plus lourdes. Le cône de suspentage reste court gage de décollage facile en conditions difficiles. En gagnant en légèreté l’Ikuma 2 en est d’autant plus facile et agréable au gonflage même dans les conditions météorologiques les plus compliquées. A noter au passage que cette voile est dotée de la technologie RAM au niveau des entrées d’air qui garantit une pression interne optimale sur toute l’aile. Avec un tel SharkNose elle conserve donc son profil même avec des angles d’incidence élevés. Au gonflage elle sera donc plutôt tolérante au niveau frontale.

Cela signifie que l’apprentissage comporte des spécificités. Grâce au faible poids, il faut très peu de vitesse de vent pour gonfler la structure. La voile a tendance à se recentrer seule au dessus du pilote . Cela demande moins de pilotage que sur une aile classique, c’est idéal pour les débutants. Cela apporte plus de sécurité lors de la phase de décollage. La prise en charge (capacité à supporter le poids du pilote) arrive plus vite que sur un parapente de surface égale.

Une Voile Monosurface Ne Comporte Qu’une Surface, L’extrados

Le poids de la voilure (7.5kg) est un sérieux atout pour le gonflage, procurant une élévation douce et progressive et un amortissement en tangage rendant le vol particulièrement confortable pour le passager. Nous proposons également des élévateurs en sangle de 20 mm avec trims classiques et écarteurs souples en sangle de 25 mm. Le suspentage bas est réalisé en Dyneema pré-étiré à chaud et gainé fin, le gain en traînée est significatif. Le suspentage haut est dégaîné privilégiant la compacité et le poids. Le dimensionnement des suspentes met à l’abri de casses répétitives au moindre accrochage. Notre choix du meilleur dyneema imprégné dégainé Liros en partie haute et Dyneema Edelrid préétiré à chaud et finement gainé en partie basse garantit une durée de vie au suspentage égal à celle du tissu. Contrairement aux suspentages en aramide ou en vectran, avec la Diamir 2 pas de coûteux remplacement de suspentage toutes les 150 heures.

Les ailes de cross EN D auraient cette caractéristique de BA poutre qui jouent sur le lacet de sorte d’enrouler le plus à plat possible et visser le thermique. J’ai volé avec la GTO et essayé la Poison 3, la Boomsport ou même la Boom 5 , j’avais des infos dans la commande. J’espère essayer rapidement la M6 et la PEAK 4, je serai fixé. J’avais essayé sa demi-soeur et je n’avais pas été conquis. D’abord l’effet d’annonce d’une « fausse B » à joué contre elle. J’admets que c’est une bonne crosseuse, bien typée pour ça mais je la sentais piégeuse. Ces trois actions combinées au profil en général assez plat des ailes caisson permettent des plages de vent très importantes, car le depower bien que moins instantané que sur une aile de kite à boudins est conséquent.